Le Ministre – Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte en visite à l’ESFAM

Le 16 Juin dernier, le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), Monsieur  Rudy Demotte, a rendu visite à l’ESFAM ainsi qu’aux autres implantations de la Francophonie à Sofia, à l’occasion de son déplacement en Bulgarie pour l’inauguration au sein du Sofia Tech Park du nouveau centre de recherche de Multitel (entreprise belge hi-tech dans le domaine des télécoms). Le Ministre-Président était accompagné par Monsieur Eric Poppe – Délégué Wallonie-Bruxelles à Bucarest et Madame Anne Defourny – Attachée économique et commerciale de l’Agence Wallonne à l’Exportation (AWEX). Les visiteurs se sont longuement entretenus avec la Direction de l’ESFAM. Après une brève présentation de l’activité de l’École, le Directeur de l’ESFAM, Maria Niculescu a évoqué le récent changement de statut de l’institution, qui ouvre la voie à la diversification de l’offre de formation, et notamment à la mise en place de licences, mais aussi à de nouvelles pistes de partenariat avec les universités locales et étrangères. Les échanges ont également porté sur la campagne de recrutement pour la nouvelle année académique : un succès avec ses 1400 candidats issus de 45 pays de l’espace francophone. Au travers de ses programmes, l’ESFAM forme des cadres de haut niveau, très rapidement intégrés sur le marché du travail, mais aussi de jeunes créateurs d’entreprises ayant toutes les compétences nécessaires pour lancer leur propre projet. La récente initiative de la Direction de l’ESFAM d’ouvrir une Chaire francophone d’entrepreneuriat permettra de stimuler spécifiquement la création d’entreprises et de renforcer les liens entre l’École et le monde des affaires. Elle a souligné que la valeur ajoutée des étudiants de l’ESFAM sur le marché du travail est donnée tant par les compétences techniques que par les compétences linguistiques. Monsieur Demotte s’est réjoui de l’évolution de l’École en soulignant à son tour l’importance de la maîtrise de la langue française au-delà de la langue maternelle, et de connaissances de base en anglais. Il a souligné l’attachement de la Fédération à la promotion de la langue française, à la prise en considération de ses multiples facettes, comme langue de la culture, de la diplomatie, des médias, etc. Il a mis l’accent sur le rôle que la francophonie pourrait jouer comme interface entre le monde académique et le monde des affaires. Il a recommandé de mettre davantage l’accent dans les actions de communication de l’ESFAM sur l’utilité du français comme langue du travail et langue des affaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *