Cécile AMIAH, diplomée en Master en management de l'innovation, promotion 2019
Juriste d’affaires-chef de projet legal tech; passionnée par l'entrepreneuriat et le digital, Cécile AMIAH est la Cofondatrice et CEO de Izypaper.com première plateforme de services juridiques et administratifs à destination des entrepreneurs étrangers en France; une plateforme qui permet à des porteurs de projets issus de l'immigration d'être accompagnés dans leurs démarches administratives en France et à l'international. Issue d'un parcours académique riche (Master en droit des affaires, Master en management de l'innovation, Master en droit du numérique, DU en Transformation digitale du droit et legaltech) Cécile est un produit de l’ESFAM (promo 2018-2019) ; ce passage a été l’un des moteurs de la création de Izypaper qui a été présenté en pour la première fois en public lors du programme Cresfam de l’esfam. Cécile est aussi l'un des promoteurs de l'AJUTECH (Association africaine des juristes Tech) qui promeut l'intégration du digital dans la pratique des métiers du droit. Cécile a été nominée en 2020 parmi les 50 personnalités qui influencent le plus l'innovation dans le droit en Afrique; et son entreprise Izypaper est labellisée French Tech et incubée à l’Escalator (Levallois-Perret). Cécile a intervenu et participé à plusieurs grands évènements en rapport avec l'innovation.
Radoslav YOTOV, diplomé en Management et administration des entreprises, promotion 2016
« L’idée de créer une entreprise a été née lors de nos études a l’ESFAM. On travaillait sur un projet de fin d’étude de création d’entreprise. Notre équipe était constitué de 5 personnes des nationalités et expertises différentes. Mais à la fin l’idée la plus passionnante était celle de Sofiya, qui a fait des études en chimie et qui a spécialisé dans la production des cosmétiques. Alors nous avons décidé tous ensemble de créer une entreprise de production des produits cosmétiques a la base de l’extrait d’escargots. On a travaillé ensemble avec notre tuteur pendant des semaines, afin d’établir un plan parfait de créer notre société. Après avoir fini nos études les collègues étrangers devaient quitter le pays, mais nous avons décidé que notre idée doit être réalisée pour de vrais. Nous voilà, 5 ans plus tard nous continuons à investir notre temps et passion dans notre propre marque des produits cosmétiques Kiflab. Il y avait des moments difficiles, on a pensé de laisser tout tomber, mais à chaque fois quelque chose de bien se passait. Lancer un business sans financement solide est difficile, mais pas impossible. Et même si au début ce business ne vous rapporte pas une revenue assez stable pour quitter votre job, ça vous donne envie de continuer car c’est votre activité, votre bébé. »
Tony DIMITROV, diplomé en Management et administration des entreprises, promotion 2013
et en Supply Chain Management, promotion en cours
« Je suis Tony Dimitrov, 33 ans, de nationalité bulgare, PDG de KMD Logistics. Inévitablement, après avoir obtenu ma licence et ma maîtrise dans le système universitaire bulgare, j'ai appris de l'existence de l’ESFAM (ancien IFAG) et je me suis immédiatement impliqué dans ce défi. Je l'appelle ainsi parce que la période que j'y ai passée a été extrêmement enrichissante et utile, voilà pourquoi je peux affirmer que l'ESFAM n'est pas un simple institut ou juste un programme de master, l'ESFAM est un mode de vie. J'ai été diplômé dans le master « Management et administration des entreprises de l'Université de Nantes et ce diplôme a été pour moi bien plus qu'un simple bout de papier : j'y ai acquis des connaissances, des compétences, une vision du monde des affaires et, surtout, de la confiance en soi et de la sûreté et envie d’entreprendre. À ce jour, je suis PDG et copropriétaire d'une entreprise internationale que nous avons créée avec mes deux autres associés. KMD Logistics est une société de transport et de logistique qui opère dans toute l'Europe, avec une flotte de 150 camions, des bureaux et des entrepôts en Bulgarie, en France et en Espagne, et qui emploie plus de 250 personnes. Je peux affirmer que je me suis lancé dans l’entrepreneuriat à cause de mes études à l’ESFAM et la démarche la plus logique pour moi était d'y retourner après des années en activité professionnelle en s'inscrivant dans un autre master déjà plus étroitement profilé dans mon activité, à savoir celui en Supply Chain Management. J'ai choisi ce master parce qu'on a toujours quelque chose de nouveau à apprendre et la façon de progresser dans ces temps compétitifs et dynamiques est d’apprendre pour se perfectionner, pour mieux s’adapter à la réalité dynamique et devenir plus compétent. Je sais que j’ai développé tout ça grâce à l’ESFAM. »
D-r Rayna TOMOVA, diplomée en Management et administration des entreprises, promotion 2007
« Avant mes études à l’IFAG, j’ai eu ma carrière de médecin, mais aussi une carrière administrative. J’ai travaillé pour le Département des relations internationales du Ministère de la santé et après comme Directeur du même service dans la Caisse nationale d’assurance maladie. Apres la fin de mes études à l’IFAG, je suis devenue Markéting manger d’un hôpital privé, mais j’étais déjà « contaminée » par l’idée de l’entreprenariat et deux ans plus tard, j’ai créé avec quelques collègues l’Ecole européenne d’homéopathie clinique dont je suis devenue le gérant. Cette école opère toujours, en coopération avec les universités médicales de la Bulgarie, et a formé déjà plusieurs médecins et pharmaciens. J’ai eu aussi le courage de quitter les centres médicaux où je donnais des consultations médicales pour ouvrir il y a 10 ans ma propre pratique de consultations homéopathiques et nutrithérapeutiques. 15 ans après la fin de mes études à l’IFAG je peux dire qu’à part des connaissances, là j’ai reçu le courage et l’envie de donner vie à mes propres idées et projets.»
Deyan BLAGOEV, diplomé en Master Management et administration des entreprises, promotion 2007
« Il y a 15 ans, j'ai décidé de m'inscrire dans le master « Management et administration des entreprises » de l’ESFAM (ancien IFAG). Mon objectif était d'acquérir de nouvelles connaissances et d'élargir mon horizon au-delà des enseignements proposés par les universités bulgares. J'ai combiné mes études avec un emploi dans l'un des plus grands groupes bancaires du monde - BNP Paribas. À ce jour, je ne regrette jamais mon choix. Les études à l'ESFAM m'ont permis d'acquérir plusieurs connaissances très utiles, des savoir-faire et des savoir-être, ainsi qu’une nouvelle perspective dans la vie. Et j'ai décidé de prendre un risque dans le secteur privé. Au fil des ans, j'ai lancé plusieurs initiatives commerciales. Certaines expériences ont échoué, d'autres ont été réussies. Et le résultat final aujourd'hui est que c'était le bon choix pour moi. Pour être entrepreneur dans le privé, il faut avoir du cran et du courage. Les défis sont nombreux. Mais la récompense est extraordinaire. Aujourd'hui, mon entreprise fait vivre 26 familles dans trois villes bulgares. Cette entreprise soutien le développement local et l'économie des petites villes. Nous utilisons également une partie du bénéfice pour soutenir des causes écologiques, des initiatives pour promouvoir l'égalité des sexes, le sport ou l'éducation des enfants. Nous avons obtenu plusieurs prix et distinctions pour l'innovation décernés par des institutions américaines, de l'Union européenne et les Nations Unies. L'entreprise privée me permet d’investir dans des causes significatives qui aident mon pays. Au cours de ces 15 années, personne ne m’a demandé de présenter mon diplôme de l'ESFAM, mais tout le monde était impressionné par les connaissances que j'y ai acquises. L’ESFAM a été un tremplin qui m'a donné et qui m'a ouvert les yeux sur beaucoup de choses. Étudiez donc pour la connaissance, pas pour les notes. Et ensuite avoir le courage de créer sa propre entreprise. Parce que si vous n'essayez pas, tôt ou tard, vous regretterez d'avoir raté votre chance. »
Viktor KOSTOV, diplomée en Management et administration des entreprises, promotion 2004
« Ma femme et moi avons fondé VI Travel Ltd en 2005 et nous avons commencé à proposer des appartements en location de courte durée. À l'époque, il n'y avait pas d'AirBnb, ni même de Booking.com... Comme nous parlons tous deux des langues étrangères, nous avons toujours été orientés vers la collaboration avec des étrangers en Bulgarie, qui étaient heureux de travailler avec des personnes qui les comprenaient à la fois en tant que langue et en tant que désirs (ici, j'entends surtout commodité, confort et design)... J’ai été diplômé dans le master « Administration des entreprises » en 2004. Pendant mes études à l’ESFAM (IFAG), j'ai beaucoup appris, surtout dans les domaines de la gestion, du marketing, de la finance, mais aussi la leçon la plus précieuse : toutes les actions doivent être bien jugées et modérées ; toutes les décisions extrêmes conduisent à un résultat négatif ! Mon intérêt d'étudiant de faire du tourisme s'est naturellement transformé en une licence pour faire du tourisme et du transport... Nous avons tout construit un par un, en nous appuyant sur une croissance organique et un capital emprunté modéré... Notre activité est assez diversifiée, et nos plus gros "profits" proviennent de l'immobilier. Au début de la pandémie Covid-19 nous avons eu 15 collaborateurs et cinq personnes engagées en tant qu'employés saisonniers. Grâce à des mesures rapides (licenciement de personnes, relocation de bureaux, réduction des coûts) et à l'aide du gouvernement (après seulement 6 à 9 mois), nous sommes de nouveau en activité aujourd'hui. Le défi pour le tourisme en 2022 est le manque de personnes qui sont parties dans d'autres domaines, mais grâce à notre attitude loyale, nous avons pu rapidement faire revenir la plupart de nos anciens employés. Malgré le désir de se lancer dans une activité radicalement différente, voire de commencer une carrière, cela s'est avéré impossible, surtout lorsqu'une entreprise possède certains actifs et que l'on aime son travail. L'ensemble des services financiers et comptables est géré par ma femme, ce qui nous a toujours permis de garder un œil sur tous les processus financiers. Être entrepreneur, c'est travailler tout le temps mais aussi avoir la liberté de son temps, de payer tout de sa poche mais aussi disposer de la liberté de prendre des décisions sur l’allocation des ressources. Sans cela, la discipline et la diligence sont impossibles. »
Valeria DAVIDKOVA, diplomée en Management et administration des entreprises, promotion 2002
« L’ESFAM( ancien IFAG) est un institut qui donne tous les atouts à quelqu’un qui voudrait créer une entreprise et réaliser ses idées. Mon expérience comme entrepreneur a ses racines dans la formation suivie à l’IFAG après mes études pharmaceutique. Des personnes incroyables m’ont aidé à lancer un premier projet de département autonome homéopathique au sein d’une pharmacie existante. Mme Sonya Kostadinova, M. Jean Beneteau, Mme Dessislava Tosheva, Mme Zaharina Todorova, Mme Cenka Moncheva et Mme Svetla Aladjova sont des gens qui ont supporté nos premiers pas et ont aidé à présenter notre idée à l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie qui nous a attribué une subvention de 1540 Euros pour sa réalisation. Quelques années plus tard nous avons réussi à créer une pharmacie privée qui fonctionne aujourd’hui dans le Balkan, à Ribaritza, qui est également une destination touristique préférée. »