Le témoignage de M. Vladimir Galabov pour ses 18 ans à l’ESFAM.

Chères lectrices, chers lecteurs,

nous vous présentons le témoignage de M. Vladimir Galabov, la personne « mondialement connue », comme on plaisante à l’ESFAM. Toutes et tous admis(e)s à l’ESFAM apprennent son nom avant leur arrivée.. Il est la « personne visas, déplacement, arrivée, délivrance des cartes d’étudiants » et encore… Ancien diplômé et à présent Chargé des relations extérieures, il raconte avec émotions pour son expérience infinie « IFAG/ESFAM ».

« C’est difficile à décrire en quelques lignes les 18 ans que j’ai passé à l’ESFAM (IFAG à l’initial), comme étudiant et employé. Tant de souvenirs qui ressortent dès que je me mets à écrire…. Étudiants et enseignants du monde entier, fêtes des remises de diplômes, diverses actions aux niveau national et international.

Après mes études supérieures à l’Université d’Économie nationale et mondiale (Sofia), en comptabilité et contrôle et un passage dans le secteur privé, j’ai repris mes études. J’ai retrouvé l’opportunité l’IFAG et le master Management et administration des entreprises que j’ai terminé en 2001. Reprendre les études après une période en entreprise, m’a donné la possibilité de redessiner mes projets professionnels.

Après mon stage de fin d’études, j’ai rejoins l’IFAG en tant qu’employé remplaçant Mme Tocheva qui était en train de terminer son doctorat. A son retour j’étais Chargé de communication et de l’insertion professionnelle. L’intitulé de mon poste a changé à plusieurs reprises et depuis quelques années je suis Chargé de relations extérieures. Donc, je m’occupe des étudiant(e)s étranger(e)s de l’institut, de l’organisation de leur arrivé, des formalités administratives assurant leurs séjour, assurances « santé » et autres. Pour la plupart des étudiant(e)s, l’arrivée en Bulgarie s’avère leur premier séjour en dehors de leurs pays d’origine et l’adaptation n’est pas toujours facile. Ils ont souvent besoin de soutien dans des situations diverses dépassant largement le cadre des études. Toutes et tous ont gardé jusqu’au nos jours un attachement envers l’ESFAM, même ceux qui ont terminé les études il y a plus de 20 ans.

Pour moi chaque nouvelle promotion était et reste un défi – la délivrance des visas, l’arrivée, l’adaptation au climat d’hiver, aux traditions bulgares, à l’alphabet… mais aussi pour faire apprendre la vie dans l’espace multiculturel que l’ESFAM a réussi de construire dans le temps. Dans le but de la réussite, en dehors du soutien pédagogique et administratif il y le soutien et investissement humain qui a contribué dans la réussite des 2000 étudiant(e)s que j’ai vu passer à l’ESFAM.

Et non pas en dernier lieu, j’ai vu l’ESFAM passer par des périodes glorieuses mais aussi par des périodes difficiles et tourmentées. On a réussi toujours d’innover, de s’adapter et d’avancer dans le contexte local et international.

Je souhaite à notre nouvelle promotion 2021-2022 une très bonne année académique, pleine de satisfaction et de succès, malgré la situation compliquée causée par le Covid. Vous êtes les bienvenu(e)s dans la grande famille de Alumni ESFAM. Vous garderez toutes et tous l’ESFAM dans vos cœurs et deviendrez des vrais ambassadeurs et ambassadrices de la Francophonie dans le monde. »

Nous vous rappelons que la publication de ce collage est dans le cadre du 25 anniversaire de l’ESFAM et vous remercions de bien vouloir nous transmettre vos souvenir de l’IFAG /ESFAM – photos, belles histoires et témoignages que vous souhaitez partager pour revivre des moments qui nous rassemblent… grâce et au nom de la Francophonie !

La soirée de la Remise des diplômes de la promotion 2009-2010.
La soirée des Remise des diplômes de la promotion 2008-2009.
Avec le premier étudiant de Tchad à l’IFAG, Djasra Bemadjita (promotion 2010-2011).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *