Présentation - édition 2017

 

   

 

4ème Conférence internationale

Gestion des ressources et gouvernance (GRG)

Organisée par l’ESFAM et la NUB 

Sofia, 27-28 octobre 2017

La gouvernance par les chiffres et les stratégies des acteurs

L’exercice de la  gouvernance, dans tous les secteurs et à tous les niveaux, se nourrit de plus en plus de chiffres, d’indicateurs dont le nombre et la diversité sont en constante croissance. Fidèles au principe selon lequel on ne peut gérer que ce que l’on peut quantifier, de nombreux acteurs cherchent à mesurer les divers aspects de la gouvernance, à interpréter et donner du sens à ces chiffres, à les utiliser comme argument de communication pour légitimer leurs choix et comme instrument pour guider leurs stratégies. 

C’est sur la base de ces données chiffrées que les investisseurs font leurs choix d’investissements, les bailleurs de fonds décident les allocations d’aide au développement, les conseils d’administration des entreprises et les parties prenantes évaluent les résultats des entreprises, les dirigeants motivent leurs salariés, les universités apprécient et promeuvent leurs enseignants-chercheurs, etc.

Les méthodes de calcul, les fondements statistiques, l’interprétation des indicateurs faite par les utilisateurs en l’absence d’une définition normative de la gouvernance, interpellent le chercheur. Au-delà de ses apports incontestables, la gouvernance par les chiffres produit des interactions complexes entre les acteurs, influence leur comportement et leurs choix stratégiques, génère des déviations de la finalité attribuée initialement aux indicateurs. 

Pour contribuer à cette réflexion globale sur le comportement stratégique des acteurs face aux biais de la  gouvernance par les chiffres, nous invitons  chercheurs et praticiens à échanger leur points de vue grâce à des communications, réflexions et témoignages, pouvant s'ordonner autour des thèmes suivants (liste non exhaustive), développés plus particulièrement à propos des entreprises, des institutions publiques, des collectivités locales, des bailleurs de fonds : 

  • Gouverner par la mesure : intérêt et limites ;
  • Jeux des chiffres vs jeux de pouvoir des acteurs ; 
  • Quand comparaison devient raison : rôle et risques de la mesure ; 
  • Gouvernance par les chiffres et l’émergence de nouvelles formes de bureaucratisation ;
  • Adaptation opportuniste aux exigences des chiffres et les effets sur les choix stratégiques des acteurs ; 
  • Quand la santé se mesure : rôle des chiffres dans la gouvernance hospitalière ;
  • Gouvernance universitaire entre la logique des chiffres et la responsabilité publique ;
  • Poids des chiffres dans l’évaluation des politiques publiques. 

Inscription/Délais

Information supplémentaire : 

Partenaires :

  • Direction régionale Europe centrale et orientale de l’AUF :
  • Délégation WBI à Bucarest 
  • Institut français de Sofia