Resumé

La covid-19 et le confinement mondial consécutif a profondément affecté le rapport de notre société à la mobilité. Cette session souhaite poursuivre la réflexion sur la distorsion des échelles géographiques produites par les restrictions à la mobilité des passagers tant au niveau national, local et international. Il s’agit plus précisément de comprendre la manière dont le transport de passagers et de marchandises a dû se réorganiser face à ses nouvelles façons de vivre, de produire, de consommer. C’est aussi l’occasion d’identifier les pratiques nouvelles dans le secteur du transport qui permettront de promouvoir une mobilité durable et inclusive. Le séminaire en réunissant les collègues français partenaires de l’EFSAM et les collègues bulgares sera le moment de faire le point sur les opportunités et les freins au développement de ces pratiques, notamment à l’échelle urbaine en s’appuyant sur le cas de la ville de Sofia. Le séminaire doit être le lieu de présenter les recherches les plus récentes, notamment celles des doctorants. C’est également l’occasion pour eux de développer leur réseau et de confronter leurs questions et résultats de recherche avec des collègues internationaux, des responsables politiques et des acteurs du secteur privé.

Mots Clés : digitalisation du transport ; infrastructures et paysages ; smart city ; aménagement routier ; défi environnemental