Résumé

La chute du mur de Berlin en 1989 a transformé le monde bi-polaire d’autrefois en un « village» dans lequel la globalisation, les technologies de l’information et l’accélération des échanges de biens et services ont progressivement modifié la perception de la taille de notre planète pour nos organisations ; les entreprises sont à la fois petites et mondiales, les marchés sont à la fois locaux et globaux, et les frontières semblent disparaître. Cependant, de locale, les menaces deviennent également globales et la crise actuelle du Coronavirus démarrée entre janvier et mars 2020 modifie sans doute en profondeur les dynamiques inter-organisationnelles de la globalisation et du tout marché issu de la « fin de l’histoire » en 1989. Cette session cherche à s’interroger sur les nouvelles dynamiques inter-organisationnelles qui apparaissent en réaction aux évènements issus de la crise du Covid, et qui posent à la fois la question du management des réseaux, de la taille des organisations réticulaires, de leur structure (partenariat public / privé ; partenariat privé / privé ; de leur nature (Supply Chain Management ; Supply chain de l’action publique) et de la confiance entre les partenaires (Block Chains…).

                    Mots Clés : dynamique des organisations ; confiance ; supply chain de l’action publique ; supply chain management ; dynamique inter-organisationnelle ; Block Chains.