L’Ecole d’été IGNEUF de Sofia

L’Ecole d’été IGNEUF de Sofia : un espace de réflexion et de propositions novatrices pour améliorer la gouvernance universitaire dans l’espace francophone

L’Ecole d’été organisée par l’AUF à Sofia, au siège de son Ecole Supérieure de la Francophonie pour l’Administration et le Management (ESAFM) a réuni, du 09 au 13 juillet dernier, des responsables d’établissements universitaires de l’espace francophone qui ont la charge de la conduite des changements institutionnels et du pilotage stratégique. Cette première action de formation proposée dans la cadre de l'Initiative pour la Gouvernance dans le Nouvel Espace Universitaire Francophone (IGNEUF) a associé les instituts de l’AUF (ESFAM et IFGU) et des partenaires externes, notamment l’Université Senghor et le GISGUF. 


Le thème de cette Ecole « Pour une bonne gouvernance des établissements universitaires. Gérer le changement et assurer leur pilotage stratégique » a attiré un important nombre de participants issus de 15 pays francophones : Belgique, Benin, Bulgarie, Congo, France, Liban, Laos, Maroc, RCA, RDC, Sénégal, Suisse, Togo, Tunisie et Vietnam. Malgré la diversité des profils et des pays d’origine des participants, tous ont souligné le fort intérêt qu’ils ont trouvé dans cet espace de dialogue ayant au cœur des échanges les thématiques suivantes : l’élaboration d’un projet d’établissement, la mobilisation et l’adhésion des équipes au processus de changement institutionnel, le pilotage stratégique des établissements universitaires axé sur les résultats.


La grande qualité des interventions données par des experts du Nord et du Sud, associant les théories de la gouvernance à leurs vécus et expériences de terrain ont rencontré l’appréciation unanime des participants. De surcroit, l’esprit critique des participants, leur retour d’expériences contextualisés, leur dialogue constructif ont fait de cette école d’été un moment d’enrichissement mutuel et une réussite collective. 


Les propositions novatrices des participants et des intervenants sont autant de pistes à considérer dans le déploiement de l’IGNEUF au service de l’université du futur, confrontée aux défis de la mondialisation et de la massification de l’enseignement.