Le développement de l’esprit entrepreneurial des étudiants – au cœur de la stratégie de l’ESFAM.

L’ESFAM reçoit chaque année un nombre croissant d’étudiants, issus de divers pays et régions francophones, et plus particulièrement des pays en développement, des pays qui n’ont pas toujours la capacité de les intégrer convenablement, à cause d’un tissu économique et social peu développé et de l’absence d’un marché de travail captif. De surcroît, dans un grand nombre des pays du Sud les structures économiques sont incapables d'absorber les flux croissants de nouveaux diplômés, ne serait-ce que par leur caractère largement informel. Cette réalité soulève le défi de l’employabilité qu’on retrouve, dans des proportions variables, tant au Nord qu’au Sud.

Devant ces réalités, l’ESFAM a fait évoluer et diversifier ses dispositifs pédagogiques et a mis en place de projets novateurs mieux adaptés aux besoins des économies en développement. Il s’agit, parmi d’autres, du projet du CReSFAM (Création d’entreprise à l’ESFAM).

Le projet a pour objectif de préparer les étudiants de l’ESFAM à formaliser des projets d’entreprise, à partir des idées innovantes, transformatrices de leur réalité. Basé sur la créativité, le dialogue, l’innovation, il développe la culture de l'entrepreneuriat et incite les étudiants à construire leur avenir professionnel dans un monde « entrepreneurial ». Ces objectifs sont cohérents avec la nouvelle stratégie 2017-2021 de l’AUF, et plus précisément avec l'axe stratégique 4 « Nouer ou intensifier le dialogue entre le monde académique et les milieux économiques » et l'axe 6 « Développer la culture et la pratique de l’entrepreneuriat ».

CReSFAM s’inscrit dans la durée, car dès le recrutement l’ESFAM privilégie les candidats ayant des projets professionnels basés sur des idées crédibles et innovantes. La démarche du projet est basée sur la capitalisation des connaissances acquises pendant les cours prévus dans les maquettes pédagogiques de chaque master, ordonnancés selon la logique de l’apprentissage incrémental, afin de faciliter l’assimilation et l’accommodation. Elle exige un travail en équipe et implique la responsabilité des apprenants. Sur le plan pédagogique, le projet permet de lier intimement la connaissance et l'action. La connaissance permet l'action et l'action donne du sens aux connaissances acquises à l’ESFAM.

Cette année les « porteurs de projets CReSFAM » ont été accompagnés et conseillés par un groupe adhoc d’entrepreneurs francophones installés à Sofia. Le dialogue systématique avec des praticiens, connaisseurs des réalités, des opportunités et des risques des affaires a encouragé, facilité et rassuré les étudiants. Démarré au début de l’année, le projet qui a mobilisé plus de 100 étudiants des masters professionnels vient d’être finalisé. Les étudiants ont défendu la viabilité et la soutenabilité de leurs projets devant des chefs d’entreprises et des professeurs de l’ESFAM, dans les domaines suivants :
-    Secteur agroalimentaire ;
-    Environnement. Gestion des déchets ;
-    Secteur de la Santé ;
-    Création des plateformes numériques ;
-    Culture et Tourisme .

La motivation des étudiants, l’originalité de certains projets, la variété d’idées, de domaines d’activité et la diversité des « pays d’accueil » de ces projets ont marqué le jury. La travail collaboratif et l’intelligence collective des étudiants issus d’une trentaine des pays francophones a porté ses fruits.

Tous ces résultats témoignent de la démarche académique innovante du projet CReSFAM, en cohérence avec la stratégie de l’AUF, en mesure de contribuer au développement de l’économie des pays d’origine des étudiants de l’ESFAM. Elle reconfirme l’expertise de l’Ecole dans le domaine de la gestion.
La direction de l'ESFAM est reconnaissante aux entrepreneurs pour leur appui considérable et souhaite aux étudiants de la réussite dans la mise en place de leurs projets.

 

 

 

Articles Similaires